G. Quenard

 

Région Est de la RDC

 

Région de Kinshasa

 

Région Est de l'Afrique

L’ESSENTIEL Charisme, organisation communautaire, le chapitre débat

Le premier temps de la journée a été consacré au vote sur le vœu « Anastasio ». Le jour-même où son auteur fêtait son anniversaire. Le Père général en a fait le résumé : « Voulez-vous revenir au statu quo ante concernant l’économe général qui fait de lui un assistant mais sans obligation ? ». Le “oui” l’a emporté, concrétisant le retour à la situation d’avant 2011.

Dans un second temps l’organisation communautaire était au programme. Un des débats attendus de ce chapitre. La coordination a invité l’assemblée à s’exprimer par le biais de papiers de différentes couleurs: le rose pour l’expression des peurs et des freins que chacun perçoit au moment d’engager un tel processus de décision de structures adaptées, le jaune pour exprimer les questions, le vert pour l’expression les attentes et les espérances. Une synthèse de ce sondage suivra.

C’était ensuite à la commission chargée de penser le charisme de présenter le fruit de son travail. Le P. Arnaud Alibert s’en est fait le porte-parole et a présenté un texte long et riche. Une thématique se dégage et qui rejoint la volonté du Père d’Alzon au sujet du charisme. Pour lui, le charisme de l’Assomption, c’est l’unité. Les appels de ce temps le rappellent également. Elle se décline dans l’unité des frères, l’unité des communautés.

L’assemblée a ensuite examiné le thème « interculturalité & internationalité », à partir d’un texte préparé par le CGP (Conseil général plénier) et présenté au nom de celui-ci par le F. Didier Remiot. Le P. Benoît Grière est intervenu pour rappeler que la question déterminante est celle de la raison de l’internationalité dans notre congrégation : c’est une question d’identité profonde, basée sur notre choix de vie assomptionniste qui assume et sublime les autres dimensions de la personne ; il y va aussi de notre dynamisme missionnaire, face au risque de disparition de pans entiers de notre tradition. Nous voulons être des « missionnaires », vivant une vraie fraternité en pays d’accueil, et non de simples expatriés. Il faut certes qu’il y ait une Assomption congolaise ou vietnamienne, mais il faut surtout que l’Assomption vive au Congo, au Vietnam, etc.,

La journée de jeudi s’est conclue sur un vote indicatif en vue de l’élection des assistants. Ce vendredi matin, le vote de l’assemblée a précisé qu’il y aura quatre assistants.

F. Robert Migliorini, a.a.
robert.migliorini@assomption.org

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Saisir ceci en bas
Image CAPTCHA
Enter the characters shown in the image.
 

Ordination sacerdotale

 

Ordination à Butembo

 

L’Alliance laïcs-religieux

Zircon - This is a contributing Drupal Theme
Design by WeebPal.